Vendredi 28 octobre, j’étais l’invité de Ludovic de Radio Lac pour présenter mon livre Genève en 366 jours (éd. Slatkine). Pour mon baptême de radio, l’expérience s’est révélée aussi emballante qu’elle est passée à toute vitesse…

Première partie:

Où je reviens sur la genèse du projet et révèle l’origine du manuscrit de cet authentique journal intime…

Ludovic nous donne lecture de l’anecdote du 22 septembre 1796, qui se déroule dans le contexte tendu d’après la Révolution française… Et avec ses talents de lecteur, ce n’est pas triste!

Seconde partie:

Où je raconte la surprise douce-amère de Julie Couchet, l’héritière naturelle de Charles Galland, et l’histoire amusante de l’illustration de couverture par PERCHO.

« Le propre de la Terreur, c’est de jouer à qui gagne, perd. »

B. Philippe, Genève en 366 jours